désolé pas d'image



APPARTEMENT

Calcul de la consommation énergétique d'un appartement:

L'application qui suit peut permettre en deux minutes , à ceux que cela intéresse , d'avoir une idée de la consommation énergétique pour le chauffage d'un appartement et son coût suivant la zone géographique et l'altitude. Elle permet le calcul des déperditions d'un appartement central ou latéral situé au rez de chaussée , à un étage intermédiaire ou au dernier étage. On peut considérer le cas d'un immeuble sur terre plein ou donnant sur un vide sanitaire (ou LNC).
Les déperditions sont calculées pour des températures extérieures extrêmes dites températures de base. La température extérieure (Tbase) est déterminée suivant la zone climatique.C'est la température extrême constatée au minimum 5 jours dans l'année sur une période de 30 ans.
Les appartements mitoyens ou couloirs sont supposés chauffés à la même température.Dans le cas d'un appartement situé à un étage intermédiaire l'appartement du dessous et du dessus sont supposés chauffés. Si l'appartement est situé au rez de chaussée , l'appartement du dessus est considéré chauffé et si l'appartement est situé au dernier étage l'appartement du dessous est supposé chauffé.


désolé pas d'image désolé pas d'image


Quelques définitions:

-Le flux thermique ou flux de chaleur (en Watt) est la quantité de chaleur (en joule) qui s'écoule par unité de temps (seconde) entre deux milieux 1 et 2 de températures différentes (T1>T2).
-Le coefficient de transmission thermique U (en W/m2.K) d'une paroi correspond à la quantité de chaleur traversant l'unité de surface par unité de temps pour un écart de 1 °C entre les les milieux 1 et 2 en régime permanent. Plus sa valeur est faible plus le milieu 1 est isolé.
-L'inverse du coefficient de transmission thermique est la résistance thermique. Plus sa valeur est élevée plus le milieu 1 est isolé.
-Le coefficient de transmission thermique linéïque (en W/mK) caractérise l'effet linéaire d'un pont thermique. Il est égal au flux de chaleur stationnaire transitant par le pont thermique divisé par sa longueur pour un écart de température de 1 °C entre les milieux 1 et 2.
-La déperdition thermique (en Watt) du local est la quantité de chaleur (en joule) perdue par unité de temps (seconde) par les parois,les ponts thermique et par les échanges d'air avec l'extérieur(renouvellement d'air).
-La consommation annuelle d'énergie pour le chauffage exprimée en (Kwh/an) comptabilise les besoins annuel de chauffage du local.

Données


Données d’entrées :
-Sélectionner un département et une plage d'altitude.La valeur des Dju(degré jour unifié) pour la période de chauffage apparait alors et on peut la modifier si elle est connue.
On peut également la calculer en suivant ce lien.
-Rentrer la surface au plancher en m2 et la longueur de la façade la plus vitrée en m.
-Définir la position de l'appartement dans l'immeuble et le nombre d'appartements mitoyens ou locaux chauffés(ex. couloir). Par exemple si le nombre d'appartements mitoyens est égal à 1 on a alors 3 façades en contact avec l'extérieur. On peut choisir 3 options : 1 )appartements mitoyens chauffés - 2 )appartements mitoyens non chauffés mais appartements du dessous et du dessus chauffés - 3 )appartements mitoyens non chauffés et appartement du dessous et du dessus non chauffés.
On peut choisir le nombre de façades en contact avec l'extérieur.Celles-ci sont supposées isolées.
-Choisir l'isolation pour les murs(intérieure,extérieure ou non isolé)
-Choisir l'année d'isolation ou saisir la valeur du coefficient de transmission surfacique du mur(en W/m2.K) si il est connu. -Si non on peut le calculer Ici
-Procéder de la même manière pour le plancher si l'appartement est situé au rez de chaussée et pour le plafond pour le dernier étage.
-Saisir les valeurs du coefficient de transmission thermique linéique k (en W/m.K) pour les jonctions murs/plancher bas et murs/plancher haut si ils sont connus ou sélectionner un type d'isolation
-Choisir une exposition solaire pour la façade (Sud ou Nord)
-Définir les caractéristiques de la surface vitrée et la température ambiante dans l'appartement.
-Modifier si nécessaire les paramètres de l'énergie
Les valeurs proposées par défaut peuvent être modifiées si vous les connaissez auquel cas ce sont les nouvelles valeurs qui seront prises en compte dans le calcul.

Les résultats fournissent le coefficient de déperdition thermique Ubat (W/m2K) et le détail des déperditions pour la température extérieure T égale à Tbase.
La consommation électrique annuelle moyenne en kWh/an et le coût sont affichés.



Simulation


DONNEES DE BASE (Modifiables):

Département :
Altitude :


Dimensions de l'appartement:
Position de l'appartement dans l'immeuble:
Rez de chaussée : Etage intermédiaire : Dernier étage :
Appartement central Appartement latéral(coin) Nbre d'Appartements voisins :
Appartements mitoyens chauffés Appartement mitoyens non chauffés Appart mitoyens + dessus et dessous non chauffés
Isolation des murs:
Isolation
UmurW/(m2.K)
Ponts thermique:
k (plancher) k (plafond)
Surface vitrée et caractéristiques ambiante
       
       
Prix de l'énergie:
%
RESULTATS (Déperditions et consommation):cliquer sur calcul

En couleur les surfaces de déperditions.
Les surfaces de déperditions (extérieures) sont isolées.
Les autres surfaces (entre appartements) sont supposées non isolées.

Exemples de simulation: Comparaison de la consommation énergétique pour le chauffage d'un appartement de 65 m^2 construit entre 1989 et 2000 dont la plus grande façade est L=10 m et possédant une surface vitrée de 11 m^2 (simple vitrage) chauffé au gaz avec une chaudière à condensation (rendement 0,95). La température dans l'appartement est réglée à 19 °C .L'estimation est obtenue pour une occupation moyenne de l'appartement. Les simulations sont fournies pour les villes de Limoges(altitude 282 m) dans le département 87 et de Annecy(altitude 448 m) dans le 74. On traite le cas d'un appartement possédant de une à quatre façades donnant sur l'extérieur.
On considère une isolation intérieure pour les murs et extérieure pour le plafond dans le cas d'un dernier étage.

désolé pas d'image

désolé pas d'image

La consommation moyenne pour un appartement à Limoges situé à un étage courant est de l'ordre de 65,5 kWh/m2/an à 100 kWh/m2/an suivant qu'il possède une façade ou 4 façades donnant sur l'extérieur et de 74 kWh/m2/an à 112 kWh/m2/an à Annecy.
On observe une augmentation de la consommation de plus de 30 % quand on passe d'un étage intermédiaire à un rez de chaussée ou un dernier étage.
La consommation diminue de 10 à 17 % environ si on met du double vitrage suivant que l'on est au dernier etage ou à un étage intermédiaire.
Dans le calcul les appartements voisins sont supposés chauffés à la même température(T=19 °C).



3048 visiteurs dont 1 aujourd'hui, 8585 pages affichées

1 visiteur(s) en ligne !

Sondage


Comment trouvez-vous ce site ?

-5 excellent
- 4 très bien
- 3 bien
- 2 moyen
-1 médiocre
-0 nul


Livre d'or