désolé pas d'image



PAVILLON

Calcul des déperditions et de la consommation énergétique d'un pavillon:

L'application qui suit peut permettre à ceux que cela intéresse d'avoir une idée de la consommation énergétique d'un pavillon et son coût suivant la zone géographique et l'altitude. Elle permet le calcul des déperditions d'un pavillon dont les 4 murs sont en contact avec l'extérieur.
Les déperditions sont calculées pour des températures extérieures extrêmes dites températures de base. La température extérieure (Tbase) est déterminée suivant la zone climatique.C'est la température extrême constatée au minimum 5 jours dans l'année sur une période de 30 ans.
Une valeur des DJU(degré jour unifié) pour la période de chauffage est calculée selon la zone géographique et l'altitude.On peut modifier cette valeur si elle est connue.
On peut également la calculer en suivant ce lien
On pourra considérer le cas d'un pavillon dont le plancher donne sur un vide sanitaire ou un plancher sur terre plein(cf figure ci-dessous)
On peut traiter le cas d'une maison sur un niveau ou sur deux niveaux(combles aménagés).


désolé pas d'image désolé pas d'image désolé pas d'image


Formules

Les principales formules utilisées dans le calcul sont données ci-dessous.
Le mur est constitué de plusieurs couches ( 5 au maximum) de matériau d'épaisseur et de conductivité thermique différentes. Pour le plafond et le plancher on a limité à 4 couches.
Des valeurs des DJU nécessaires au calcul de la consommation sont fournies pour les départements de la France métropolitaine et la Corse selon l'altitude du lieu. Pour un autre lieu choisissez l'option "Autre" dans la liste des départements , il faudra alors renseigner la valeur des DJU du lieu de construction et la température extérieure de base.
De manière générale toutes les données par défaut sont proposées pour faciliter l'utilisation.Mais vous pouvez les modifier et entrer vos propres valeurs auxquels cas ce sont elles qui seront prises en compte dans le calcul.
Si on ne souhaite pas calculer la consommation ou qu'on dispose pas des DJU , on peut quand même calculer les déperditions en rentrant par exemple la valeur zéro pour les DJU. Le calcul des déperditions permet de répondre à trois objectifs:
Premièrement en connaissant les déperditions on peut ainsi connaitre la puissance du chauffage nécessaire (dimensionnement du système) c'est à dire la puissance des radiateurs nécessaire pour compenser les pertes.
Ensuite le calcul du détail des déperditions permet de voir où se font les principales pertes d'énergie et de choisir l'isolation en conséquence.
Enfin elle permet le calcul des consommations et du coût qui en résulte.
A noter que l'on peut supprimer une épaisseur en la mettant à zéro aussi.Les conductivités par contre ne peuvent être nulles.




Simulation

DONNEES DE BASE (Modifiables):

Département :


Géométrie du pavillon:
m  
 combles non aménagés  combles aménagés
Composition des murs(intérieur vers extérieur):
   Epaisseurcm  ConductivitéW/(m.K)
   Epaisseurcm  ConductivitéW/(m.K)
   Epaisseurcm  ConductivitéW/(m.K)
Composition du plafond ou comble(exterieur vers interieur) :
   Epaisseurcm  ConductivitéW/(m.K)
   Epaisseurcm  ConductivitéW/(m.K)
Composition du plancher bas:
   Epaisseurcm  ConductivitéW/(m.K)
   Epaisseurcm  ConductivitéW/(m.K)
 plancher sur vide sanitaire  plancher sur terre plein  conductivité du solW/m.K
Surface vitrée et caractéristiques ambiante
       
       
       
       
Prix de l'énergie et exposition solaire:
       
   %    
Cliquer sur calcul pour les résultats (Déperditions et consommation):


Exemple:L'application des données fournies par défaut dans le formulaire à une maison de 63 m^2 (surface au plancher) de forme plutôt rectangulaire sur deux niveaux (combles aménagés) située dans le Val de Marne (dépt. 94), possédant du double vitrage conduit à un coefficient de déperdition thermique Ubat=0,57 qui est conforme aux exigences de la norme RT2005.
La déperdition totale est égale 4924 Watts.Si on prend une majoration de 20 % comme marge de sécurité , ceci conduit à une puissance de chauffage à installer égale à Pch=5,9 kWatt.
Le calcul donne une consommation moyenne annuelle pour un chauffage au gaz avec une chaudière à condensation comprise entre 8514 kWh/an (exposition sud) et 9058 kWh/an (exposition nord).

La surface habitable est de l'ordre de 84 m^2.Ce qui conduit à une consommation 101 à 108 kWh/m2/an de surface habitable.
La température ambiante étant réglée à 20 °C.



824 visiteurs dont 1 aujourd'hui, 1684 pages affichées

1 visiteur(s) en ligne !

Sondage


Comment trouvez-vous ce site ?

-5 excellent
- 4 très bien
- 3 bien
- 2 moyen
-1 médiocre
-0 nul


Livre d'or

Livre d'or

Mon site vous a interessé ? Laissez un message !(commentaires,suggestions)

Pseudo ?

Je ne suis pas un robot:

Message :

Page : 1 0

a écrit le :
2017-11-08 14:49:00

boboss a écrit le :
2017-11-08 14:49:00
Calcul exact, comparable à mes conso ! J'ai un compteur dédié à la ligne chauffage, et c'est les conso que j'avais avant de passer à la clim réversible. Maintenant je suis dans les 2000 Kwh. Merci

jcg2 a écrit le :
2017-04-02 14:40:00
La prise en compte des apports solaire gratuits et l'aménagement des combles sont désormais possible.

Gwen a écrit le :
2015-08-27 16:28:00
Bonne idée, mais trop simpliste, il n'y a pas de prise en compte des apports solaires et internes, on assimile la maison à un paralellépipède. Il n'est donc pas possible de modéliser précisément des combles aménagés. Il faudrait aussi prendre en compte un réduit de température. À la limite, il serait plus simple de lister des murs avec leur conductivité et leurs surface respectives, cela permettrait de s'affranchir de la forme du bâtiment. Côté résultat, il y a une surestimation d'un bon tiers par rapport à ce que je constate chez moi.

antec51 a écrit le :
2015-08-08 23:50:00
Bon simulateur, assez simple d'utilisation. Par contre on ne peux pas mettre plusieurs étages ou des combles aménagés ? dommage

Retour sur le site